Pont à haubans de Sidi Maârouf: voici pourquoi les travaux piétinent

Les travaux du chantier du pont à haubans au niveau de Sidi Maârouf connaissent des perturbations. C’est ce qu’a confirmé Abdelaziz Omari, le président du Conseil de la ville en marge de la session du conseil de la ville tenue hier jeudi 26 octobre. Ces perturbations sont dues selon le maire de la ville à un refus d’une procédure d’expropriation de la part du propriétaire d’une villa. Sa maison d’une superficie de 939 m2 se trouve sur le passage du futur pont à haubans.

Casablanca: un pont à haubans sort de terre cette année

 

Une procédure d’expropriation lui a donc été proposée en 2014 mais il l’a rejettée avec force car le prix du mètre carré était en deça de ses ambitions. Après plusieurs tractations, le propriétaire a accepté de vendre sa villa, mais au prix de 12 millions de dirhams. Les travaux reprendront donc très prochainement selon Abdelaziz Omari. Les travaux de ce pont à haubans, d’une hauteur de 73 mètres ont commencé en 2015 et la durée est de 44 mois. Le budget pour sa réalisation est de 588 millions de dirhams. Le conseil de la ville y participe à hauteur de 300 millions de dirhams, les collectivités locales à hauteur de 185 millions et enfin le ministère de l’Equipement avec 103 millions de dirhams. 

© Le360 (Economie)