L’interdiction du voile intégral en Autriche, un casse-tête

L’Autriche interdit depuis dix jours le port du voile islamique intégral et toute dissimulation du visage dans l’espace public mais ne s’attendait pas au casse-tête posé par le cas particulier des masques, costumes publicitaires et même des cache-nez précoces pour la saison.

Le zèle de quelques policiers autrichiens a fait ces derniers jours le tour des médias nationaux: un homme déguisé en requin pour une action publicitaire à Vienne a dû retirer son couvre-tête; une cycliste qui avait remonté son écharpe sur le visage a raconté avoir été rappelée à l’ordre; des musiciens de rue portant des masques de chevaux ont été contrôlés.

« C’est une nouvelle loi et il y a naturellement des situations incertaines et des zones grises qui ont besoin d’être tirées au clair. Il n’y a pas de jurisprudence », a justifié mardi Manfred Reinthaler, porte-parole de la police de Vienne sur la radio Ö1.

L’interdiction du port du voile islamique intégral dans les lieux publics en Autriche est entrée en vigueur le 1er octobre, une mesure portée par la coalition centriste au pouvoir dans un contexte de vif débat sur l’intégration et la place de la religion musulmane. Les infractions sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros.

Soucieux de donner à sa loi le caractère le plus neutre possible, ne ciblant pas uniquement le voile religieux, le ministère de l’Intérieur avait précisé que toute dissimulation du visage dans l’espace public était interdite. Il avait publié une plaquette listant quelques exceptions, comme les déguisements de clown, de carnaval, les masques chirurgicaux et la combinaison bonnet/écharpe, permis « dans des circonstances adéquates ».

Comment définir ces circonstances adéquates ? « Le législateur n’a pas défini la température » à partir de laquelle un cycliste est censé protéger son visage des frimas, a très sérieusement reconnu le porte-parole du ministère de l’Intérieur auprès de l’agence APA, appellant chacun au bon sens et à la prise en compte « du contexte ».

Le voile intégral (burqa ou niqab) est peu visible en Autriche. La presse a rapporté quelques cas de contrôle depuis l’entrée en vigueur de la loi.

Un Commentaire ?! ça nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.